W2: « Un abord manuel de la tête en cohérence avec les propriétés mécaniques du crâne.»

Présentation de l’enseignant:

Ingénieur de formation, Marco s’est reconverti en suivant des études à temps plein en ostéopathie.Diplômé en 2002, il s’installe à Granville aux côtés de Pierre Tricot qu’il assistera dans ses formations sur l’approche tissulaire.
Il a enseigné dans plusieurs écoles d’ostéopathie, d’abord la physique, puis les techniques tissulaires, et enfin l’approche crânienne.
En 2014, il publie, avec Jerry Draper-Rodi un article intitulé “Osteopathic decapitation: why do we consider the head differently from the rest of the body? New perspectives for an evidence-informed approach to the head”.
Il poursuit aujourd’hui ses activités de recherche et d’enseignement, notamment dans le domaine de la douleur et des mécanismes de régulation, et contribue ponctuellement à la revue IJOM en tant que reviewer

Présentation de l’atelier: « Un abord manuel de la tête en cohérence avec les propriétés mécaniques du crâne.»

Les recherches menées ces 30 dernières années sur le comportement mécanique du crâne et de ses sutures ont progressivement mis en évidence l’écart entre lemodèle explicatif crânienet les données acquises de la science. Partant de ce constat, auquel s’ajoute le manque d’études cliniques de bonne qualité, des voix s’élèvent pour discréditer toute intervention thérapeutique manuelle sur la tête. Cet atelier est destiné à dresser un bref aperçu de ce qu’on sait du comportement mécanique du crâne et, partant de ces connaissances, construire une autre manière d’abord la tête, dont l’utilité clinique resterait à démontrer mais qui aurait au moins le mérite d’être en accord avec les données actuellement disponibles.