W3: « Pratiquer des techniques cervicales HVBA à 6 et à 8 composantes. Exploration de l’arthro-cinématique 3D des techniques HVBA cervicales. Preuve de sécurité ? »

Wallis Salem Professeur en Ostéopathie à l’Université Libre de Bruxelles. Docteur en Sciences de la motricité-Ostéopathie (PhD), Ostéopathe (DO).

Présentation de l’enseignant:

Le PWalid SALEM est ostéopathe (DO; PhD), professeur associé au département d’ostéopathie de l’Université Libre de Bruxelles, et maître de conférences en biomécanique dans plusieurs collèges européens d’ostéopathie, écoles et universités (France, Portugal, Pologne…)

Diplômé depuis 1995, il a pratiqué l’ostéopathie libérales et s’est fortement impliqué dans la recherche scientifique en ostéopathie. Il est l’un des développeurs de l’application des techniques d’analyse 3D par arthro-cinématique à la manipulation ostéopathique par HVLA au niveau de la région cervicale. Un de ses domaines d’intérêt actuel est la biomécanique du tissu conjonctif et l’implication des propriétés viscoélastiques de ce dernier lors de la prise en charge ostéopathique.

Présentation de l’atelier: « Pratiquer des techniques cervicales HVBA à 6 et à 8 composantes. Exploration de l’arthro-cinématique 3D des techniques HVBA cervicales. Preuve de sécurité ? »

Les manipulations cervicales ostéopathiques ont fait la preuve de leur efficacité dans de nombreuses pathologies touchant le rachis cervical, y compris l’Arnoldite et les céphalées de tension. Les manipulations cervicales sont réputées d’être dangereuses. Sécuriser une manipulation cervicale est un chalenge majeur du quotidien de chaque ostéopathe. La compréhension de la cinématique à 6 degré de liberté de la colonne cervicale permet à l’ostéopathede mieux maitriser ses gestes lors de l’application des techniques HVBA à composantes multiples, afin de réduire les risques inhérents.