« Dysfonction ostéopathique de l’os temporal et l’otite moyenne aiguë chez le jeune enfant : de la plausibilité à l’intervention »

Chantal Morin, erg, DO(CA), PhD.Professeure associée à l’école de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec, Canada

Présentation de la conférencière:

Diplômée en ergothérapie de l’Université McGill (1995), Mme Morin a obtenu son diplôme en ostéopathie du Centre Ostéopathique du Québec (COQ) en 2002. Elle a complété sa maitrise (2011) et son doctorat recherche (2017) en sciences cliniques à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke, Canada. Elle a reçu plusieurs prix pour la qualité de son travail sur la relation entre les dysfonctions ostéopathiques de l’os temporal et la survenue d’otite chez l’enfant ainsi que pour ses travaux sur la collaboration interprofessionnelle entre médecins et ostéopathes. Elle enseigne au COQ, est professeure associée et responsable du développement de la maitrise professionnelle en ostéopathie à la FMSS de l’Université de Sherbrooke. Elle maintient une pratique clinique privée à temps partiel en plus de participer régulièrement, comme conférencière invitée, à des congrès nationaux et internationaux.

Présentation de la conférence: Dysfonction ostéopathique de l’os temporal et l’otite moyenne aiguë chez le jeune enfant : de la plausibilité à l’intervention

L’otite moyenne aiguë (OMA) est une des infections les plus fréquentes chez le jeune enfant. Bien que le dysfonctionnement de la trompe d’Eustache soit un élément central de sa physiopathologie, les facteurs de risque de l’OMA sont nombreux. D’un point de vue anatomique, l’os temporal perturbé dans son positionnement pourrait nuire à l’évacuation des sécrétions par la trompe d’Eustache. Cette conférence présente la physiopathologie de l’OMA, les facteurs de risque incluant en ostéopathie crânienne, les lignes directrices de sa prise en charge et les différentes options d’intervention. La plausibilité de l’influence de l’os temporal sur la survenue de l’otite sera abordée à l’aide, entre autres, d’une étude réalisée sur la relation entre la dysfonction ostéopathique de celui-ci et la survenue d’OMA chez le jeune enfant. Finalement, une analyse critique des connaissances sur l’efficacité d’une intervention ostéopathique et les meilleures pratiques actuelles seront présentées.