Les coccygodynies

Conférencier

Dr Jean-Yves Leroy Dr Médecine et Ostéopathe CDS MFSO. Dipl. spécialiste en Réhabilitation Uro-Gynécologique et Ano-Rectale, en Urodynamique, en Sexologie Clinique et en Gynécologie Psychosomatique. Certificat d’endosonographie anorectale et périnéale et d’imagerie gynécologique. (CH)

Médecin-Ostéopathe, Jean-Yves LEROY, est un spécialiste de la pelvi-périnéologie depuis plus de 20 ans. Formé dans des hôpitaux aux USA – France – Belgique et Suisse.Membre de IUGA (International Urogynecological Association) et auteurs d’ouvrages universitaires

« Les troubles pelvi-périnéaux de la femme et leurs conséquences urologiques – gynécologiques – anorectales et sexologiques »

  • « Les dyspareunies fonctionnelles »
  • « Les lésions périnéales issues de l’accouchement »
  • « Evaluation de la sexualité féminine »
  • « La douleur périnéale – Etude neurophysiologique du nerf pudendal »

Résumé de la conférence

« Les coccygodynies »

La compréhension de la biomécanique coccygienne permet de répondre à la question « à quoi sert le coccyx ? »

Pour répondre à cette question, deux paramètres doivent être pris en compte : La forme et le mouvement.

D’une façon générale les coccyx droits et courts, lorsqu’ils sont soumis à de trop fortes contraintes, se luxent du fait de leur absence de mobilité naturelle en extension.

Inversement, les coccyx allongés et courbés peuvent fléchir pour absorber les contraintes.

Le bon coccyx est donc long, courbe et légèrement souple.

L’étude de sa pathologie permet de constater que les lésions à l’origine de la coccygodynie sont, dans leur majorité, des lésions semblables à celles qui frappent les articulations périphériques, et non des problèmes psychiatriques désobligeants pour le patient.